Blog

  • RecycLivre, le partage de la lecture !

    Publié le 17 mars 2015 par Julie dans Les livres/Réutiliser | Aucun commentaire

    J-20 avant le grand déménagement ! Le plus compliqué avant de prendre la route pour de nouvelles aventures, c’est de faire ses cartons. Dévoré le roman de Gilles Legardinier « Demain, j’arrête », quel humour ! Et celui de Stéphane de Groodt « Voyages en Absurdie », tellement drôle. Quelle trouvaille le bouquin « Oncle Vania » d’Anton Tchékhov, un mythe cette pièce de théâtre ! Vous l’aurez compris, nos étagères sont remplies d’ouvrages. Malheureusement, entre les fringues, la vaisselle, les meubles, nous ne pouvons pas tout emporter. Notre vœu le plus cher serait de ne pas jeter tous nos romans qui nous ont transporté. Recyclivre a entendu vos paroles et va pouvoir collecter vos œuvres pour les revendre. Pour tout savoir sur ce concept, notre équipe rédactionnelle est partie à la rencontre de Marine Tremblin, ancienne libraire qui travaille depuis peu chez Recyclivre.

     

    Bonjour Marine. Quel est votre parcours ?

    Je vais juste dire quelques mots avant sur le fondateur David Lorrain. Il a travaillé dans la finance, et adonc une bonne connaissance de la gestion financière.  En 2008, il décide de créer Recyclivre car le concept n’existait pas en France. Il a donc commencé son activité dans sa cave, puis dans un espace de coworking, et nous sommes depuis 1 an dans ces locaux du 9ème arrondissement. Pour ma part, je suis une ancienne libraire. J’ai la chance de pouvoir apporter ma connaissance des livres. Je travaille ici depuis 2,5 ans. Je m’occupe de la gestion des collectes, du transport et des partenariats.

     

    David Lorrain et Marine Tremblin

    David Lorrain et Marine Tremblin

     

     

    Qu’est-ce que Recylivre ?

    C’est un service de collecte et de revente des livres d’occasion. Chez nous, la vie d’un bouquin passe par différentes étapes. Dans un premier temps, nous invitons les particuliers à s’inscrire sur notre site ou à nous téléphoner directement. Pour que nous venions collecter directement chez lui, il doit avoir un minimum de 100 livres à donner; auquel cas, nous assurons une collecte dans les 10 prochains jours maximum. Nous avons 2 chauffeurs qui réalisent les collectes. Une le matin et une l’après-midi. Ils viennent gratuitement chez le donateur munis de cartons pour emballer les bouquins.  Ils font leur tournée, et reviennent ensuite dans nos locaux où nous trions les ouvrages par formats (grands, très grands, moyens). Nous procédons par la même occasion à un tri et nous retirons les livres les plus abîmés ou obsolètes (encyclopédies, dictionnaires…). Ils sont ensuite encodés pour définir leur état : comme neufs, très bons, bons ou acceptables, et obtiennent un numéro de référence qui permet de les identifier.  S’ensuit l’étape de la mise en cartons puis la mise sur palettes avant d’être renvoyé chez notre prestataire logistique. Ce dernier va stocker tous les bouquins sur des rayonnages avant de les mettre en ligne sur notre site ou sur des plateformes (FNAC, Amazon, Price Minister). Tout le monde peut alors se procurer des livres à prix attractifs.

     

    Collecte au domicile -mise en cartons - encodage des livres - mise en rayon chez Log'Ins - vente en ligne
    Collecte au domicile -mise en cartons – encodage des livres – mise en rayon chez Log’Ins – vente en ligne 

     

     

    Quelle organisation… !

    Oui, avec près de 350 000 livres stockés chez notre prestataire, nous devons assurer un vrai suivi pour que le service soit le plus optimal possible. D’ailleurs, sur notre écran (situé dans les locaux), vous pouvez constater toute l’organisation précise de nos collectes (en moyenne 7 par jour). Nous avons le planning de la journée, et la géolocalisation de la camionnette permet de contacter et ainsi de rassurer le donateur si nous avons du retard sur une collecte. C’est très important car cela leur permet de constater la fiabilité et le professionnalisme de notre service. En temps réel, nous avons également, le nombre de livres vendus depuis minuit, le nombre de livres réinsérés depuis le début de la journée, et le chiffre d’affaires réalisé depuis 2008.

     

     

    Y-a-t-il une finalité sociale ou environnementale ?

    Les deux ! Tout d’abord, l’humain reste au cœur de nos préoccupations quotidiennes. Actuellement, nous sommes 8 personnes en CDI. C’est le premier objectif de la société de créer de l’emploi stable en proposant ce type de contrats. Ensuite, nous attachons une importance particulière à travailler avec des prestataires à l’utilité sociale. C’est le cas de Log’Ins, notre prestataire logistique, entreprise adaptée qui veille à employer des personnes éloignées de l’emploi et reconnues travailleurs handicapés. Egalement, il est important de préciser car c’est un des objectifs de Recyclivre que pour chaque livre vendu, nous reversons 25 centimes d’€ à des associations partenaires (Lire et Faire Lire, Restos du cœur, la Croix-Rouge, le Secours Populaire, les ressourceries). Depuis 2008, nous avons pu reversé 275 000€. Enfin, nous nous efforçons de rendre la culture, ici la lecture accessible à tous. Nous avons également une utilité environnementale car en premier lieu, nous proposons une alternative au réemploi du livre. Nous sollicitons tout le monde à ne pas jeter. Notre véhicule de collecte est électrique et nous réalisons notre bilan Carbonne chaque année. Enfin, tous les matériaux que vous voyez ici sont recyclés (informatiques, meubles..). Je dirais donc que nous avons un impact social et environnemental plutôt positif que nous continuons d’améliorer.

     

     

    Qui peut donner ses livres ?

    Tout le monde peut donner ses livres, ses CD, vinyles ou DVD !  La seule condition, c’est d’avoir au minimum 100 livres pour que nous nous déplacions à domicile gratuitement. Dans le cas contraire, nous invitons à venir directement dans nos locaux pour faire ses dons. Actuellement, nous comptons entre 1500 et 2000 donateurs par an. La majorité des dons se fait suite à un déménagement ou un décès. Aujourd’hui, nous avons des solutions pour toutes les quantités ! L’année dernière, nous avons d’ailleurs réalisé une opération chez un bouquiniste des Puces durant laquelle nous avons récupéré une très grand nombre de livres.

     

     

    livres

    Combien êtes-vous aujourd’hui ?

    En 2010, il y avait 2 personnes et aujourd’hui, nous sommes 8. C’est bon signe…

     

    Où-est-ce qu’on peut vous trouver ?

    Nous intervenons à Paris et proche banlieue parisienne et nous sommes également implantés à Lyon et à Bordeaux. Nous souhaitons dès cette année ouvrir des antennes de Recyclivre à Nantes et à Lille. L’objectif serait de couvrir tout le territoire pour étendre notre service de collecte et ainsi valoriser le réemploi du livre.

     

     

    Est-ce que vous pensez que nous sommes assez sensibilisés au réemploi ?

    Malheureusement pas assez. Nous n’avons pas conscience des solutions existantes qui proposent une alternative au gaspillage. Même s’il y a une certaine prise de conscience des pouvoirs publics, on le voit notamment avec l’ouverture de ressourceries (aidées par la région), ce n’est pas assez. Il faut absolument arrêter le réflexe « poubelle ». Il faut faciliter la démarche des solutions alternatives, leur donner plus de visibilité pour que les citoyens pensent à nous avant de jeter. Il ne faut pas hésiter à faire réparer, à acheter que la quantité nécessaire et à donner à des associations. Ce n’est pas pour rien que l’Economie collaborative est en plein essor actuellement. Le partage entre voisins, le covoiturage… il y a une vraie demande, de réels besoins.  Des solutions, il y en a beaucoup, à nous maintenant de faire la démarche de les contacter !

     

     

    Vous parlez de visibilité. Y-a-t-il un manque à ce sujet chez Recyclivre ?

    On aimerait toujours plus de visibilité et de notoriété. L’avantage c’est que nous sommes très bien référencés dont les gens nous trouvent rapidement. La vente sur Internet nous permet d’être promu sur tout le territoire et à l’international. C’est une aubaine ! D’autant plus que ce canal permet d’élargir la cible.  Nous misons également sur notre camionnette orange qu’on ne peut pas rater 😉 !

     

     

    recyclivre camionette

    Que vous manque-t-il pour aller plus loin aujourd’hui ?

    De trouver toujours plus de livres pour créer encore plus d’emplois et reverser davantage d’argent !

     

     

    Quels sont vos projets pour 2015 ?

    Comme évoqué précédemment, nous travaillons à une solution pour couvrir toute la France. Nous devons proposer notre service aussi bien à des grandes villes que moyennes villes qu’à des villages. Même si nous touchons beaucoup d’associations, nous souhaiterions aller plus loin. Par exemple, nous voudrions nous adresser à des bibliothèques, souvent en manque de solutions car les ouvrages appartiennent à la ville pour leur proposer le choix d’une association sur leur territoire. Elles pourraient ainsi faire don de leurs livres à l’association en question qui nous les remettraient. l’objectif serait de créer du lien social et d’éviter le gaspillage, plus précisément, la destruction des bouquins.

     

     

    Merci Marine pour cet entretien enrichissant. On vous souhaite bonne chance pour la suite !

     

    RecyLivre Paris :

    7 Rue de la Boule Rouge

    75009 Paris 01 83 62 12 21

    RecycLivre Bordeaux :

    17 rue de la Boëtie

    33 000 Bordeaux

    05 35 54 25 30

    RecycLivre Lyon :

    Contacter le 04 82 53 36 08

    Copyright photos : RecycLivre

Le saviez-vous ? Près de 354 kilos de déchets ménagers par personne sont produits chaque année en France et seulement 60% sont recyclés.

Nous pensons que la masse de déchets produits est trop élevée ! C’est la raison pour laquelle nous avons créé ce blog.

« Ici on recycle » se donne pour objectif de regrouper toutes les initiatives de recyclage mais pas seulement. Tout ce qui permettra de réduire les déchets et leur réutilisation seront également à l’ordre du jour.

C’est dans un esprit collaboratif sous forme d’interviews, de vidéos, d’articles qu’ « Ici on recycle » aborde le sujet des 3R (réduction, réutilisation, recyclage) sans complexe.

Désormais, que ce soit au bureau, à la maison, à l’école ou au jardin, ayons une petite pensée pour l’environnement.

Bonne lecture à tous !

Retrouvez notre actualité

Soutenez l’environnement !

Triethic